Qui est Docsavage ?

Qui est Docsavage alias François de Saintonge ?

Très jeune, j’avais bien du mal à comprendre le comportement des êtres humains en général et vis-à-vis de moi en particulier. Ils semblaient ne pas voir ou ressentir ce que je pouvais voir ou ressentir personnellement. Ils me considéraient souvent de façon assez curieuse si je persistais à leur faire part de mes « visions ». Il faut dire aussi que j’avais une fâcheuse tendance à savoir à l’avance ce qu’ils allaient faire dans un avenir plus ou moins proche, ce qui les rendait plutôt mal à l’aise. De même que j’avais une sorte de « cliché instantané » du caractère et de la moralité des uns et des autres.
Peu à peu, je me suis volontairement bridé afin de rentrer dans le rang et d’arrêter de passer pour un être étrange, « pas comme les autres ». C’est bien plus tard, vers la fin des années 70 que je me suis ouvert à nouveau à ce domaine singulier appelé « médiumnité » après être tombé par hasard sur les livres de Allan Kardec. Cela m’a permis de comprendre certaines choses qui restaient obscures et pourquoi je ressentais ces « courants » et avais ces perceptions. Au fil du temps, j’animais des séances de spiritisme et magnétisais les personnes qui souffraient. J’ai bien exercé divers métiers, mais sans passion et tout me ramenait invariablement à ce monde souvent qualifié de paranormal.
Je me suis intéressé à la numérologie, ce qui ne m’a finalement pas convaincu. L’astrologie fut une de mes passions pendant une longue période durant laquelle je dressais des thèmes radicaux et solaires pour mes consultants. J’ai fini par abandonner cette pratique de façon professionnelle : il y avait trop de contraintes, en effet, les gens ne connaissent pas forcement l’heure exacte de leur naissance, le lieu n’est pas souvent fournis de façon précise et de plus, il faut du temps pour dresser un thème et l’interpréter !
Toujours curieux, j’étudiais les tarots, les oracles pour en arriver, par hasard encore, aux Runes – qui étaient fort peu connues dans les années 80. C’est avec elles que j’officiais par la suite et celles-ci me servirent également pour animer une émission de voyance sur une radio locale de Sainte Maxime dans le var. Ce fut une expérience très intéressante que de répondre à des auditeurs chaque samedi pendant deux heures en direct ! Cette aventure durera plus d’un an…
Cependant, après toutes ces années, je me suis peu à peu détaché de ce monde de la voyance. Ma philosophie avait changé, j’étais de plus en plus convaincu qu’il était préférable, à mon sens bien entendu, de donner des clés à mes consultants afin qu’ils trouvent eux-mêmes leur voie plutôt que de leur offrir du « prêt à vivre » temporel. Vous connaissez sûrement les dangers de la voyance, les gens deviennent dépendants, ils n’entreprennent plus grand-chose de leur propre chef sans l’avis du médium, ils ont tendance aussi à reporter les problèmes sur les autres, le destin, le manque de chance et j’en passe …

Depuis longtemps en retrait – pour ne pas dire en retraite, je ne reçois plus mais j’ai voulu conserver une fenêtre ouverte vers les autres afin de partager ce que je suis en mesure de partager pour qui le juge utile. Voilà pourquoi ces sites existent depuis maintenant près de 10 ans pour certains. Pour conclure, je dirais ceci :

Vous avez sûrement remarqué que j’avais utilisé plusieurs fois le mot « hasard » … Mais vous avez également compris que je sais depuis longtemps que le hasard n’existe pas. Est-ce aussi lui qui vous a conduit ici ?

Poster un Commentaire

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photos et Images
 
 
 
Fichiers Audios et Videos
 
 
 
Autres Types de fichier
 
 
 
  S’abonner  
Me notifier des